dis-


dis-

dis- Élément, du lat. dis, indiquant la séparation, la différence, le défaut.

dis- Préfixe exprimant la séparation, la différence, la cessation ou le défaut : dissimilaire, dissymétrie, disgracieux.

dis-
élément, du lat. dis, indiquant la séparation, l'absence, l'opposition.

⇒DIS-, préf.
Exprime la négation, la cessation, la séparation. Les formations authentiquement fr. sont rares : disharmonie, disparaître, disparition, disproportion, dissentiment. Noter aussi les attest., isolées suivantes :
Substantifs :
discohésion. Le Mémorial de Sainte-Hélène montre la discohésion qui faisait le fond de la personne de Bonaparte (L. DAUDET, Ét. et mil. littér., 1927, p. 54)
discoïncidence. [Étudier] les superpositions de ces trois cercles discrets, leurs coïncidences partielles, leurs partielles discoïncidences (PÉGUY, Clio, 1914, p. 158)
disconfort. Vu le disconfort de mon appartement (AMIEL, Journal, 1866, p. 50)
disquiétude. Mais j'ai tenté, pour fuir l'âpre disquiétude De tous ces bruits méchants et de ce plat soleil (VERLAINE, Poèmes divers, 1896, p. 797)
disperdition. Inutile mouvement! fâcheuse disperdition de forces (MICHELET, Peuple, 1846, p. 171). L'effusion et la disperdition de la semence [dans l'acte amoureux] (MICHELET, Journal, 1857, p. 334))
dissatisfaction. Toute action humaine a son point de départ dans une dissatisfaction, et par là-même, dans un sentiment d'absence (BERGSON, Évol. créatr., 1907, p. 297). Noté comme néol. par LITTRÉ et GUÉRIN 1892
Verbe :
dispartager. Il fut un temps où au nombre de mes faiblesses était d'estimer comme dispartagés de la nature les nez retroussés (DELACROIX, Journal, 1823, p. 30).
Prononc. Cf. dé-. En outre, d'apr. MART. Comment prononce 1913, p. 322, le préf. étant tout à fait sav. on fait entendre [ss] double sauf dans dissiper et ses dér. ainsi que dans dissoudre. MART. op. cit. recommande, cependant, de prononcer [s] simple dans les mots d'usage gén. tels que dissolu, disserter, dissertation, dissimuler, dissimulation, disséminer, dissension, dissentiment. Étymol. et Hist. Empr. au lat. il est vivant dans un nombre important d'empr., essentiellement devant /k/, /p/, /s/, /t/. Empr. au lat., ou réfections d'apr. le lat. : discontinuer, disconvenir, disculper, disjoindre, disparité, disposer, dissembler, dissimilitude, dissonance, distendre, distordre, etc. Empr. à l'ital. ou réfections d'apr. l'ital. : discrédit, disgrâce. Empr. à l'angl. disqualifier. En moy. fr. dis- a eu une productivité réelle : discoloration (1503, Le Guidon en françoys, éd. 1534, relevé par H. Vaganay ds Rom. Forsch., t. 32, p. 47); disgréger « désagréger » (1478, La Grande chir. de Guy de Chauliac, 1363 cité par G. Sigurs ds Fr. Mod., juillet 1965, p. 205) et disgregation « désagrégation » (1636, Ph. MONET, Inventaire des deus lang. françoise et lat., Lyon et OUDIN Fr.-esp., 1660); disparent ,,L'experience oculaire des estoiles apparentes et disparentes`` (1557, Pontus de Tyard, cité par H. Vaganay ds Z. rom. Philol., t. 28, p. 598); dispareil ,,des compagnons si dispareils`` (MONT., III, 154, LITTRÉ, s.v. dispareil); distemperature et distemperé (Leon Hebrieu, trad. de Pontus de Tyard, cité par H. Vaganay ds Z. rom. Philol., t. 28, p. 599); distempérie ,,de cette température vient la santé, et de la distempérie les maladies diverses`` (1578, Pontus de Tyard, cité par H. Vaganay, ibid.). Certains termes ne sont que des calques de l'angl. C'est ainsi que LITTRÉ donne discompte, avec un ex. de Law, qui n'est en réalité que le vieux mot fr. descompte « rabais » empr. par l'angl. et que l'on retrouve dans discount. De même pour disrespectueux employé par DIDEROT, Salon de 1767 (cité par LITTRÉ s.v. disrespectueux) et dis-respect employé en 1784, dans le Courr. de l'Europe, 20 févr., XV, 116 : ,,Un prince de la Maison de Brunswick se refuse à écouter son Parlement, et le traite avec dédain et un manque de respect dont on ne trouve pas d'exemple dans les annales de la Grande-Bretagne. Nous avons été tentés de hasarder le mot Anglois dis-respect pour éviter la périphrase`` (ds PROSCHWITZ Beaumarchais, 241).

dis-
Élément, du lat. dis, indiquant la séparation, la différence, le défaut…, qui entre dans la composition de nombreux mots tels que : discontinu, disconvenir, disjoindre, disqualifier…

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • dis — dis …   Dictionnaire des rimes

  • dişəmə — «Dişəmək»dən f. is …   Azərbaycan dilinin izahlı lüğəti

  • dişənmə — «Dişənmək»dən f. is …   Azərbaycan dilinin izahlı lüğəti

  • dişərmə — «Dişərmək»dən f. is …   Azərbaycan dilinin izahlı lüğəti

  • dişətmə — «Dişətmək»dən f. is …   Azərbaycan dilinin izahlı lüğəti

  • dis — dis·accord; dis·advantage; dis·affect; dis·aggregate; dis·ap·pear; dis·array; dis·bar; dis·burse; dis·card; dis·charge; dis·ci·ple; dis·ci·pli·nar·i·an; dis·ci·pline; dis·claim; dis·close; dis·co; dis·co·glos·sid; dis·coid; dis·coi·dal;… …   English syllables

  • DIS — Danish Institute for Study Abroad Established 1959 Director Anders Uhrskov Academic staff 120 Admin. staff 80 …   Wikipedia

  • Dis — may refer to: Contents 1 Academic institutions 2 Companies 3 Computer topics …   Wikipedia

  • DIS — (Danish Interpretation Systems)  европейский производитель оборудования для аудиоконференций. С 1952 года компания разрабатывает и производит различные решения для конференц залов, включая: конференц системы и конгресс системы (системы для… …   Википедия

  • Dis — steht für: in der Musik das um ein Halbton erhöhtes D, siehe Tonleiter Dis Dur, eine Tonart, siehe Es Dur den römischen Totengott Dis Pater ein Album von Jan Garbarek dis steht für: den über Dis gebildeten Moll Akkord dis Moll DIS ist die… …   Deutsch Wikipedia